Ce soir marque l’arrivée d’un petit nouveau dans l’équipe #SoulRnB ! Plus orienté Hip-Hop, Rémy vous donnera son avis, le plus entier possible, partagera ses coups de coeur avec passion et ses coups de gueule avec fougue !

Vu qu’il n’aime pas trop les cérémonies, trêve de parlotte, c’est à lui !

Merci pour l’intro, ça met la pression ! Je commence avec ce qui a fait le plus parler ce weekend…
4:44.
C’est le nouvel album de JAY-Z (c’est comme ça, « JAY-Z » ?), projet de 10 titres avec l’intimité et l’écriture façon Beyoncé sur Lemonade et le marketing façon Kanye West pour Yeezus & The Life Of Pablo.

Jay Z

4:44, c’est une production soignée, trop peut être, le rendu du son est froid (pareil que Magna Carta Holy Grail), appuyé par la voix linéaire de Jigga.
Heureusement, le tout est légèrement pimenté par les participations de Damian Marley & Frank Ocean et de très jolis samples, notamment de Stevie Wonder, des Fugees, de Donny Hathaway, Nina Simone et de Sister Nancy… qui prennent d’ailleurs (souvent) le pas sur l’artiste principal !
Alors, certes, Hov se dévoile pas mal, tacle aussi pas mal de gens, Future en prend pour son grade par exemple, (il a dû oublier qu’il a tourné I Got The Keys avec lui), Eric Benét (qui n’a rien demandé) aussi, mais on a pas l’impression que ça nous concerne et je pense qu’on va vite tous passer à autre chose… Ça donne plus l’impression d’un album-buzz.

Il traite aussi son soi-disant ex-ami Yeezy de « fou »… c’est pourtant ce que je reproche à ce disque, y’a rien de « fou-fou »…
Et quand on apprend que No I.D, producteur executif de l’album (papa poule de Jhené Aiko, Elijah Blake, Vince Staples etc…) a d’abord refusé de bosser dessus faute d’inspirations, on comprend mieux certaines choses.
4:44, c’est juste un bon album, bien fait, qui manque cependant, selon moi, de bijoux comme un entêtant one take Hard Knock Life ou un surpuissant On To The Next One.
Tout est millimétré, calculé, « emballé c’est pesé »… ça le rend un peu ennuyant…
Un mini « c’est pas possible » au passage pour l’interface de Tidal le jour de la sortie du projet, l’onglet « nouveautés » était plein de TOUS les albums de Hova, comme pour Prince quand il est mort, et ça… c’est pas possible… surtout qu’il y avait d’autres belles sorties ce jour là…
Trop c’est trop corporate !

Et vous, abonnés Tidal ou surfeurs du web, vous en avez pensé quoi ?

PS : Je m’y connais aussi en accordéon !
Rémy