Ivan est un passionné de musique urbaine. Ses goûts sont variés, du RnB à la Pop en passant par la Soul et une pincée de Country et de Rap. Administrateur d’un blog pour exprimer sa passion (http://ilovernb1.tumblr.com), il voyage très souvent, maîtrise parfaitement l’anglais, aime découvrir de nouvelles cultures et collectionne les places de concert. Présent au Bizz’art le 26 septembre 2014 pour le concert d’Algebra Blessett, il nous propose de revivre ce show exceptionnel à travers sa review pour SoulRnB.com. 

Algebra Blessett

Le 26 septembre dernier, le Bizz’art a accueilli trois artistes talentueuses : Sulpacio Jones, Gwendolyn Collins et Algebra Blessett pour un concert très soulful.

J’arrive vers 19h30, bien en avance, et pendant que je patiente, je remarque une tête qui m’est familière. En effet, je vois Matthieu Edward (oui oui, celui qui a fait la Star Academy) avec un ami à lui. Je le regarde quelques secondes puis je retourne à mes occupations.

Après une heure d’attente et une mise en bouche par un DJ (et la mise en place de l’orchestre, avec un bassiste, un guitariste, Matthieu Edward à la batterie, un joueur de synthétiseur, et 2 choristes), Sulpacio Jones, une chanteuse venue tout droit de Los Angeles, se présente à nous et  dévoile quelques chansons issues de son EP (sorti l’an dernier et disponible sur Soundclound et sur Bandcamp) ainsi que de trois titres de son prochain album. Elle nous remercie de l’avoir écoutée, puis s’en va.

À peine partie, Gwendolyn Collins (artiste originaire du Maryland) entre en scène, se présente et débute par une reprise de Be Happy, le classique de Mary J. Blige. Dès les premières notes, le public est conquis. Gwendolyn nous demande alors s’il y a des fans de Ledisi dans la salle (je ne vous cache pas que j’étais très content à ce moment-là) et entonne In The Morning. Le public chante et danse. Gwendolyn continue son set, nous remercie et s’en va.

Gwendolyn CollinsIn The Morning en live au Bizz’Art

22h35, Algebra monte sur scène et ouvre le show avec son titre Forever, issu de son dernier album Recovery, puis enchaîne avec les sons Recovery et Right Next To You. À la fin de la chanson, elle demande au public de chanter avec elle et nous demande si nous sommes prêts. Algebra demande alors aux filles dans la salle de commencer. Elle leur dit quoi chanter et quelques secondes plus tard, s’arrête, montre du doigt un garçon et dit « eh mais tu n’es pas une fille ! Attends ton tour ». Rires dans la salle. Les filles recommencent à chanter puis vient le tour des garçons.

Elle demande ensuite qui possède son premier album Purpose. Quand elle voit les mains se lever, elle dit en dénombrer une bonne dizaine, puis se met à chanter At This Time, le premier single de son premier album, à la guitare sèche, ainsi que Another Heartache et Writer’s Block.

Entre deux titres, elle décide de mettre en lumière l’orchestre qui l’accompagne en leur demandant de nous montrer ce qu’ils savent faire avec une suite de solo suivie par les vocalises très jazzy des deux choristes.

Le set reprend avec les titres Danger Zone et U Do It For Me qui fut l’occasion de voir apparaître un invité inattendu. En effet, une personne âgée (environ 80 ans) était dans le public et Algebra lui a demandé de monter sur scène. Étant donné que cette personne ne parlait pas un mot d’anglais, Algebra nous a montré que la musique était universelle et elle a dansé avec cette personne pendant quelques secondes. Trouvant cette personne adorable, Algebra nous annonce qu’elle viendra s’installer sur Paris. Cris de joie dans le public.

Algebra BlessettU Do It For Me en live au Bizz’Art

Le concert touche à sa fin, Algebra conclut avec le titre What Happened? (issu de son précédent album) et Nobody But You sur lequel elle nous demande de l’accompagner en chantant. Peu de personnes réussissent à chanter correctement le titre. Elle fait alors mine d’être déçue. On retiendra beaucoup d’éclats de rire et de communion pour ce show exceptionnel. A un moment donné, Algebra nous demande qui dans la salle était bourré et en voyant une personne devant elle lever la main, elle lui répond « mais t’es pas bourrée toi ! », et bien sûr, tout le monde a ri.

Le show a pris fin aux alentours de minuit sous les applaudissements du public, ravi d’avoir passé une excellente soirée.

J’ai, pour ma part, adoré ce concert. Algebra me fait un peu penser à Ledisi dans sa manière de chanter et de laisser parler l’orchestre.

Si vous avez l’occasion d’aller la voir en concert, n’hésitez pas, vous ne serez pas déçus.

Je vous souhaite une bonne lecture ! C’est ma première review sur SoulRnB.com, j’espère qu’elle vous plaira.

  • Olivier

    Merci Ivan pour cette review… Je n’ai qu’un regret… ne pas y être allé !!!!

    • Ivan

      Pas de soucis, ça été un vrai plaisir de l’écrire.
      Si tu avais été là, nous aurions pu nous voir :-)

  • Marissa

    Merci pour cette review ! (d’ailleurs que devient Matthieu Edward lol)

    • Ivan

      De rien !
      Aucune idée, je n’ai pas osé lui parler (et il était avec un ami à lui)

  • hanithing

    J’aurai tellement aimé pouvoir y aller. Merci Ivan pour la review. :)

    • Ivan

      Pas de soucis, j’espère qu’elle reviendra prochainement :-)