Le 24 novembre dernier, la chanteuse originaire d’Atlanta était en concert au Bizz’Art, pour promouvoir The Sunroom, son dernier album en date, ainsi que pour chanter quelques chansons de son premier album éponyme.

Avant qu’elle ne monte sur scène, ce sont les membres du Sankofa Urban Music Choir qui ont assuré la première partie, avec quelques chansons gospel, pour aider le public à se remettre des attentats à Paris qui se sont produits quelques semaines plus tôt. Leurs voix nous ont mis du baume au coeur, et ça nous a fait beaucoup de bien.

Quelques minutes plus tard, Avery Sunshine arrive sur scène avec son guitariste, sous les applaudissements du public, et a commencé avec I Got Sunshine puis a continué avec All In My Head (tous deux tirés de son premier album éponyme). Les membres du Sankofa Urban Music Choir ont fait les chœurs pour la chanson Pinin’ puis Avery a appelé son fils de 13 ans pour l’accompagner au tambourin.

Avery

Ensuite, Avery nous a demandé quelles personnes avaient son second album The Sunroom puis quand elle a vu que peu de mains se sont levées, elle a dit d’un air dépité « trois », ce qui a fait rire la salle. Sur ces mots, elle a chanté See You When I Get There (toujours avec l’aide du Sankofa Urban Music Choir). Avant de continuer le concert, elle nous a confié qu’il y a quelques mois, elle était invitée à chanter pour Aretha Franklin, et nous a demandé si elle pouvait chanter une de ses chansons. Quand on a acquiescé, elle a chanté Day Dreaming et nous a fait bien plaisir.

Après, elle a fait monter un membre du Sankofa Urban Music Choir, pour nous traduire un texte qu’elle était en train de lire, puis a chanté Prayer Room, une chanson qu’elle a écrite avec son mari, en hommage pour les victimes du 13 novembre dernier.

Le concert a repris de plus belle avec Blessing Me (de son premier album), Safe In His Arms (toujours avec l’aide du Sankofa Urban Music Choir, qui étaient montés sur scène) et Like This. Avant de mettre un terme au concert, elle nous a demandé si nous connaissions Maroon 5, et quad nous lui avons répondu par la positive, elle a fait une reprise de leur hit Sunday Morning (et le Sankofa Urban Music Choir a fait les chœurs).

Avant de quitter la scène, elle a divisé le public en 3 parties a demandé à chaque partie de chanter un refrain de 3 chansons de légende : la première partie a chanté Rock With You de Michael Jackson, la deuxième a chanté Never Too Much de Luther Vandross, et la dernière, Day Dreaming d’Aretha Franklin. C’était très marrant, mais un peu déroutant aussi car on est tenté de chanter également les autres parties.

Avery nous a remerciés d’être venus, puis elle a quitté la scène sous les applaudissements du public.

Avery 1

C’était la première fois que j’allais à un de ses concerts, et c’était absolument merveilleux. Elle est drôle, a plein d’histoires à raconter (elle était venue avec ses parents, ses tantes, ses enfants, et son mari guitariste), et le Sankofa Urban Music Choir a rendu ce concert encore plus magique. Quelles voix, quels talents ! Avery était emerveillée par ces jeunes choristes (et encore plus par un des membres qui était âgé de 17 ans). On pouvait lire l’amour et l’admiration dans ses yeux. Pouvoir chanter avec des choristes de renom est du pain béni pour les artistes.

Ce mardi 24 novembre, il faisait froid et il pleuvait. Avery Sunshine a réussi à ensoleiller le Bizz’Art avec sa voix chaude et chaleureuse. Si vous le pouvez, allez la voir, vous ne le regretterez pas.

Merci de m’avoir lu !
Ivan